Inscription à la newsletter
Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Vos centres d'intérêt :
 Jumelles
 Longues Vues
 Astronomie
 Microscopes
 Loupes binoculaires
 Imagerie/Caméras
 Loupes
 Outdoor
 Sports
 Orientation

Sondage en cours

Sondage sur le Blog de Naturoptic
Quel sujet vous intéresse le plus ?

Voir le résultas

Loading ... Loading ...
Publications par date
septembre 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Les réticules en microscopie : montage et calculs de grossissement

Les réticules en microscopie

Dans le domaine de la microscopie, le terme réticule désigne un disque gradué transparent qui se glisse à l’intérieur d’un oculaire pour effectuer des mesures. Ce montage peut être effectué par l’utilisateur ou le réticule peut être intégré dans un oculaire gradué.

Schéma de montage d'un réticule dans un oculaire

Schéma de montage d’un réticule dans un oculaire

Montage du réticule

Retirez tout d’abord l’un des deux oculaires du microscope.  Ils sont le plus souvent glissés dans leur réceptacle et il suffit de tirer dessus délicatement en exerçant une légère rotation pour l’extraire. Dévissez ensuite la partie inférieure de l’oculaire pour dégager l’emplacement destiné à recevoir un réticule (NB: tous les oculaires ne  sont pas équipés de ce système). Placez le réticule dans ce logement et revissez la partie inférieure de l’oculaire. Assurez-vous que les graduations sont bien visibles lorsque vous regardez dans l’oculaire. Replacez l’oculaire sur le microscope pour  terminer la mise en place du réticule.

Mesures simples

Il existe plusieurs modèles de réticule. Le plus couramment  utilisé en biologie présente une échelle comportant 100 divisions réparties sur 10 mm; une division mesure donc 0,1 mm. Cette échelle reste arbitraire et les mesures réelles ne peuvent être déterminées qu’en prenant en compte l’objectif utilisé.

Lors de l’observation l’échelle du réticule se superpose à l’image de l’échantillon. Pour connaitre la valeur d’une division au niveau de l’échantillon, il faut diviser sa valeur au niveau du réticule par le grossissement de l’objectif utilisé. Ainsi, pour un réticule classique utilisé avec un objectif 10x, la valeur d’une division au niveau de l’échantillon sera de 0,01mm (0,1mm ÷ 10 = 0,01 mm). De la même façon, pour un objectif 40x, la valeur d’une division sera de 2,5µm (0,1mm ÷ 40 = 0,0025 mm = 2.5µm).

[Valeur Division Réticule] x [Grossissement Objectif] = [Valeur Division Echantillon]

Mesures Précises

Lorsqu’on utilise la méthode précédente, il peut exister de légères différences entre les mesures effectuées et les dimensions réelles de l’échantillon dues à des variations dans la précision du grossissement de l’objectif et dans les conditions d’utilisation. Pour effectuer des mesures plus précises, il convient d’utiliser une lame micrométrique pour effectuer une calibration. Il s’agit d’une lame de verre qui se pose directement sur la platine du microscope. Elle comporte une échelle graduée qui fournit des mesures indépendantes de l’optique du microscope et pouvant donc servir de valeurs d’étalonnage. Les lames micrométriques les plus courantes proposent des échelles dont les divisions ont une longueur de 0.01mm.

On va utiliser cette lame micrométrique pour déterminer le grossissement réel de l’objectif. Nous pourrons alors utiliser la formule vue au chapitre précédent pour calculer des mesures plus précises.

Une fois la lame micrométrique posée sur la platine du microscope, positionnez la pour que la division la plus à gauche du réticule s’aligne avec l’une de division de la lame micrométrique. Comptez lors le nombre de divisions de la lame micrométrique correspondant à la largeur de l’échelle du réticule. Il suffit alors de diviser la mesure effectuée au niveau du réticule par celle effectuée au niveau de la lame pour connaitre la grossissement réel de l’objectif.

Prenons l’exemple de mesures faites avec une objectif x40 :
Si on compte 79 divisions du réticule (1 division  =  0,1mm) ,
pour 20 divisions de la lame (1 division = 0,01mm),
on peut alors dire que le grossissement réel est égal à (79 x 0,1) ÷ (20 x 0,01) = 39,5.

[Grossissement Objectif] = ({[Nombre Divisions Réticule] x [Valeur Divisions Réticule]) / ([Nombre Divisions Lame] x [Valeur Divisions Lame])

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Les réticules en microscopie : montage et calculs de grossissement, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire